Vient de paraître

Antiquité tardive 24. Le voyage dans l’Antiquité tardive : réalités et images

Table des matières : Introduction : G. Cantino Wataghin, J.-P. Caillet, 1  Comment voyage-t-on ?

  • Itinéraires et cursus publicus : (R.J.A. Talbert). – Visions of travel and their realization.( P.Basso). – La viabilità tardoantica: riflessioni e problemi aperti   (S.Guédon). – Passer la frontière : ’exemple africain. (L.di Paola). – Il cursus publicus in età tardoantica: storia di un servizio di stato tra conservazione e mutamento
  •  Les haltes 
: (E. Zanini). –  I luoghi di sosta: funzioni, spazi, contesti.(C.Corsi). -Sulle vie dell’Impero tra IV e VI secolo. Il ruolo della Chiesa nel sistema tardoantico di mobilità. (S. Gelichi) (C. Beltrame). – I porti nel Mediterraneo tardo-antico. Alcune riflessioni.
  • Les moyens de transport et les aléas du voyage
 : (A.Cristina). –  Les équipements spécifiques des chevaux pour la monte et les attelages (IVe-VIIIe siècle). (B. Pottier) .- Les dangers du voyage : banditisme et insécurité sur les routes au IVe siècle et au début du Ve siècle.

2  Les protagonistes du voyage, leurs motivations, leurs équipements (J. Arce). – Imperial journeys in the 4th century: burdens and utilitas publica.     (S.Destephen) . –  La naissance de Constantinople et la fin des voyages impériaux (IVe-Ve siècle). (B.Riba). –  Le voyage des pèlerins chrétiens dans le Proche-Orient Antique au témoignage de l’archéologie (IVe-VIIe siècles) 3  Images du voyage

  • Récits de voyage : expérience vécue ou rhétorique : (S. Ratti). –  Le De reditu suo de Rutilius Namatianus : élégie ou voyage vers l’au-delà ? (E. Wolff). – Sidoine Apollinaire voyageur . (V. Zangara). – Itinerari di viaggio nella Vita Germani di Costanzo di Lione. (G. Herbert de la Portbarré-Viard). –  La thématique du voyage et la figure du poète-voyageur dans l’œuvre de Venance Fortunat : entre rhétorique, poétique et construction de soi. (I. Wood). – Columbanus’s journeys
  • Symbolique  et iconographie : (A.Ferrari). – La simbologia del viaggio. (J.-P. Caillet). – La représentation figurée du voyage dans l’Antiquité tardive : le fort ascendant de la volonté divine.

Varia (J.-F. Nardelli). –  Historia Augusta contra Christianos II. Nouvelles considérations sur la παιδεiα païenne et sur l’ambiance antichrétienne dans l’Histoire Auguste. (R. Laham Cohen). –  La confusión como estrategia retórica. María y Jesús en b Shabat 104b y b Sanedrín 67a. (A.P. Encuentra Ortega). –  Estudios sobre la Hamartigenia de Prudencio III: lectura y analysis de su Prefacio. (A. Lichtenberger), (R. Raja), ( C. Eger),  (G. Kalaitzoglou), ( A. Højen Sørensen),. –  A newly excavated private house in Jerash. Reconsidering aspects of continuity and change in material culture from Late Antiquity to the early Islamic period. (R. Colardelle). – Circulation aux abords de Cularo et de Gratianopolis. (I. Popovicì). –  Porphyry sculptures from Sirmium. (D. Vera). –  Signum dei o signum deae nel panegirico del 313? Costantino, l’imitatio Augusti e l’Italia istituzionale nel IV secolo. (A.G. Lopez). –  Christianity and local culture in late antique Egypt.  (U. Roth). –  Slavery and the Church in Visigothic Spain: the donation and will of Vincent of Huesca. (A. Kazaryan). –  The seventh-century six-foil church of Aragats in Armenia: origin of the plan and its role in the architectural development of eastern Christianity. (G; Barrett), (G. Woudhuysen). –  Remigius and the ‘Important News’ of Clovis rewritten Chronique : (SRatti). –  Jeu de l’allusion dans l’Histoire Auguste ou vide de l’interprétation ? À propos de David Rohrbacher, The Play of Allusion in the Historia Augusta Bulletin critique – Histoire et archéologie de l’ Antiquité tardive –  Régions – Philologie et sources.

 

XXIXe Réunion de l’Association pour l’Antiquité Tardive (APAT)

9, 10 et 11 Juin Clermont-Ferrand, le Puy-en-Velay organisée en collaboration avec l’Association de recherches sur l’Antiquité Tardive et le Moyen-âge en Auvergne (ARAMEA)

Programme ci-joint :Programme APAT 2017

Oups !!! c’était Vendredi dernier

L’évolution de l’habitat et du peuplement en Gaule durant l’antiquité tardive et le Haut Moyen Âge

Journée d’étude
Vendredi 12 mai 2017
Université de Caen Normandie

Responsable : Christine Delaplace (Unicaen, Craham)

9h30-12h00

Christine Delaplace (Unicaen, Craham), Introduction

Claude Raynaud (CNRS, UMR 5140), L’île de Maguelonne (Hérault) de la fin de l’Antiquité au haut Moyen Âge

Damien Martinez (DRAC-SRA Bourgogne-Franche-Comté, Centre d’Histoire « Espaces et Culture » de la MSH de Clermont- Ferrand, docteur de l’université Clermont Auvergne), Habitat et peuplement de l’ancienne cité de Clermont durant l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge : les données archéologiques

 

14h00-16h00

Clément Vinco (doctorant, UMR TRACES, Toulouse), Le territoire de la cité de Lugdunum Convenarum durant l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge. État des lieux et recherches en cours

Édith Peytremann (Inrap, Craham), L’habitat rural dans la moitié nord de la France de la fin du Ve à la fin du VIIIe siècle : essai de synthèse

Thèses 2016

 Les ateliers de potiers durant l’Antiquité tardive dans les Gaules (IVe – VIe s. ap. J.-C.) par Benoît Favennec

Thèse de doctorat en ARCHÉOLOGIE spécialité Archéologie des Mondes Antiques, sous la direction de Stéphane Mauné et de Martine Joly. Soutenue le 24 Juin 2016 à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, en partenariat avec Archéologie des sociétés méditerranéennes : milieux, territoires, civilisations (Lattes, Hérault)(laboratoire) et de Archéologie des Sociétés Méditerranéennes / ASM (laboratoire) .

Le président du jury était : Fanette Laubenheimer

Résumé : Depuis le XXe siècle, les archéologues et les historiens se sont intéressés à l’emplacement des sites, aux structures et aux hommes spécialisés dans la production de céramiques et de matériaux de construction en Gaule. Les sources sont diverses : textes anciens, épigraphie, iconographie, comptes rendus des interventions sur les structures de production et études de mobilier. L’ensemble des données pour les IVe, Ve et VIe siècles a été rassemblé au cours de ce travail de cinq ans et demi. Une base informatique a notamment été construite pour définir les ateliers et les zones de productions avérés, incertains ou mal datés, en activité en partie ou sur toute la période étudiée (2055 notices).L’argile et le bois, ainsi que la proximité de grandes voies de communication sont des éléments décisifs pour comprendre l’installation et l’évolution de la plupart des ateliers. Néanmoins, d’autres facteurs interviennent : la présence de réseaux de négociants, la vitalité et l’évolution économique et politique de la région lors de l’implantation de l’atelier, ainsi que le statut des terrains d’installation et parfois des mesures législatives. Les structures artisanales et les techniques utilisées demeurent classiques sur les trois siècles étudiés. Toutefois, l’évolution de l’économie et de la consommation céramique entraine la diminution des dimensions des aménagements. De même, certaines structures sont désormais plus souvent utilisées, tandis que les fours, certains supports de soles, auparavant rares ou inédits, ont pu être mis en évidence. Certaines techniques de façonnage et de décoration, ainsi que des modèles de cuisson deviennent également plus courants. La densité des ateliers soulignent l’importance et l’évolution politique et économique des régions au cours des siècles étudiés. La vitalité ou le déclin de l’artisanat céramique dans certaines régions coïncide ainsi avec les déplacements des points stratégiques de l’économie et du pouvoir politique en Gaule.

http://www.theses.fr/2016MON30010

Les céramiques en territoire arverne et sur ses marges de  l’Antiquité tardive au Haut-Moyen-âge (fin IIIe – milieu VIIIe siècle).  Approche chrono-typologique, économique et culturelle par Sandra Chabert.

Thèse de doctorat en Histoire  soutenue  25 Novembre 2016, sous la direction de Frederic Trement. Thèses en préparation à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de Lettres, Sciences Humaines et Sociales, en partenariat avec Centre d’Histoire « Espaces et Cultures »