« Récits des temps mérovingiens », par Augustin Thierry (1842)

Ouvrage en texte intégral sur Gallica

Préface (extrait)

Cet ouvrage se compose de deux parties très-distinctes, l’une de dissertation historique, l’autre de narration; l’une qui est complète aujourd’hui l’autre que je me propose de continuer, si le temps et la force ne me manquent pas. Je parlerai d’abord de la seconde, ensuite de la première, et je dirai quels motifs m’ont amené à les joindre ensemble.

C’est une assertion pour ainsi dire proverbiale qu’aucune période de notre histoire n’égale  en confusion et en aridité la période mérovingienne. Cette époque est celle qu’on abrège le plus volontiers, sur la quelle on glisse, à côté de laquelle on passe sans aucun scrupule. Il y a dans ce dédain plus de paresse que de réflexion et, si l’histoire des Mérovingiens est un peu difficile à débrouiller, elle n’est point aride. Au contraire, elle abonde en faits singuliers en personnages originaux, en incidents dramatiques tellement variés que le seul embarras qu’on éprouve est celui de mettre en ordre un si grand nombre de détails. […] Continuer la lecture de « « Récits des temps mérovingiens », par Augustin Thierry (1842) »

Vient de paraître

PETER BROWN. – Le Prix du Salut . Les chrétiens et l’au-delà en Occident (IIIe-VIIe siècle), Paris : Belin, 2016 (Collection Histoire).

« Qu’y a-t-il dans l’au-delà ? Peut-on acheter le salut de son âme ? »
Comment les chrétiens en sont-ils venus à concevoir l’au-delà ? Pourquoi en ont-ils ressenti la nécessité ? C’est la question que Peter Brown pose ici. Dans l’Antiquité tardive, les chrétiens formaient une masse de fidèles imparfaits, pour lesquels il fallait bien imaginer un avenir différent de celui des martyrs, grands héros du passé. Ces croyants ordinaires sollicitèrent sans cesse évêques et intellectuels, les assaillant de questions sur ce qui les attendait après la mort. Ainsi furent-ils les acteurs et non les simples spectateurs de cette révolution conceptuelle.
L’argent prit une importance particulière dans l’évolution de cet imaginaire religieux : le salut avait un prix, les âmes devaient s’acquitter d’une rançon, une redemptio. En insistant sur ce point, Peter Brown révèle une dynamique sociale, une logique économique et une profonde mutation culturelle.

Journées internationales d’archéologie mérovingienne 2017

Des membres d’AnTareC participent :

Les 38èmes journées internationales d’archéologie mérovingienne, organisées par l’Association Française d’Archéologie Mérovingienne (AFAM), auront lieu à Lyon du 5 au 8 octobre 2017.

Thème : La ville de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (voir l’appel à contribution)

 

Vient de paraître

Textes réunis par Nathalie Achard-Corompt et Michel Kasprzyk, avec la collaboration de Bérangère Fort :

L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule, II : sépultures, nécropoles et pratiques funéraires en Gaule de l’Est – Actualité de la recherche : actes du colloque de Châlons-en-Champagne, 16-17 septembre 2010. – Dijon : Société archéologique de l’Est, 2016.- 1 vol. (351 p.) : ill. en noir et en coul., cartes, plans, couv. ill. en coul. ; 30 cm.- (Revue archéologique de l’Est. Supplément ; 41)

 Les actes rassemblent 26 contributions portant sur l’archéologie de l’Antiquité tardive du Nord et de l’Est de la Gaule. La première partie de l’ouvrage présente 14 travaux sur les sépultures, nécropoles et pratiques funéraires dans les provinces de Lyonnaise I et IV, de Belgique I et II et de Séquanaise, tant en milieu urbain que dans les campagnes. Ils s’attachent, entre autres, à traiter les questions de topographie funéraire, d’organisation interne des nécropoles, d’architecture funéraire et de pratiques de déposition dans les sépultures et révèlent la transformation progressive de la topographie funéraire, particulièrement en milieu urbain, mais aussi des pratiques spécifiques propres à la période, tant dans l’aménagement de la sépulture que dans le mobilier déposé. La seconde partie de l’ouvrage regroupe 12 contributions illustrant l’actualité de la recherche dans ces régions, qu’il s’agisse de découvertes récentes ou de travaux de synthèse portant sur des sites ou des mobiliers.

 

 

Table ronde AnTaRec

La première table ronde du PCR Antarec aura lieu :

le Vendredi 20 Octobre 2017 dans la salle de conférence de la médiathèque d’Orléans

        Thématique : Les modes de construction dans l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire

Programme provisoire :

9h30-10h00 : Présentation du PCR Antarec, par Marie-Pierre Chambon, Laurent Fournier et Edith Rivoire (Inrap)

10h-10h30 : Questions méthodologiques, par Julien Courtois (Pôle d’archéologie de la ville d’Orléans), Florence Parot et Emilie Trébuchet (Inrap)

10h30-11h : Les lois sur la construction dans l’Antiquité tardive, par Sylvie Crogiez-Pétrequin et Sylvain Janniard (CeTHiS, Université François-Rabelais de Tours)

Pause 30 mn

11h30-12h : Les villae des Boubards et de l’Angoulaire (Cher) : trajectoire de deux établissements agricoles comparables de la proche campagne de Bourges durant l’Antiquité Tardive, par Emmanuel Marot (Service archéologique de Bourges Plus)

12h-12h30 : communication à confirmer

Pause repas 1h30

14h – 14h30 : Les constructions en milieu rural de la fin du Haut-Empire à la fin du VIe siècle : abandons, continuités et nouveaux projets, par Jean-Philippe Chimier et Philippe Salé (Inrap)

14h30-15h  : communication à confirmer

15h-15h30 : Les fonds de cabane de l’Antiquité tardive en Région Centre-Val de Loire, par Laurent Fournier et  Edith Rivoire (Inrap)

Pause 30 mn

16h-16h30 : Les thermes de Cinais, par Fabrice Couvin (Inrap)

16h30-17h : Conclusion d’Alain Ferdière (Professeur honoraire d’Archéologie, LAT/UMR CITERES, Tours)